prevention
Prévention

Parmi les origines les plus fréquentes de dégâts d’eau nous trouvons les fuites de canalisations dues au vieillissement (rouille) ou au gel, les débordements de machines à laver ou lave-vaisselles, ainsi que les oublis et négligences (débordements suite un robinet laissé ouvert par exemple).

Nombre de dégâts d’eau pourraient être évités grâce à l’installation d’un disjoncteur d’eau, celui-ci détectera la fuite et coupera automatiquement l’arrivée d’eau. Il est autonome et ne demande aucune alimentation électrique.

Nul besoin d’installer des sondes d’humidité à travers les locaux dits à risque, un seul détecteur de fuite placé en amont d’une alimentation en eau prévient de tous risques de fuites et prévient les anomalies.

Il est à noter que 40 % de tous les sinistres couverts par des polices d’assurance habitation sont associés à des dégâts causés par l’eau.

Le coût moyen d’une indemnisation pour dégât d’eau a grimpé de 160 %, passant de 5 423 $ en 2000 à plus de 14 000 $ en 2010. Seuls les équipements d’Hydro-Link vous permettront de garder vos locaux et biens en sécurité des dégâts d’eau.


D’après une étude menée dans le cadre de la Décennie de l'eau par l'ONU, les Canadiens utilisent quotidiennement cinq fois plus d'eau potable qu'ils ne le croient. Leur consommation moyenne par jour est de 329 litres d'eau, soit deux fois plus que les Européens.

Les Canadiens sont les deuxièmes plus grands utilisateurs d'eau de la planète, après les Américains. L'étude constate également que notre consommation délinquante d'eau a empiré en 2009. Elle note, par exemple, que laisser couler un robinet pendant 5 minutes utilise d'autant d'énergie que laisser une ampoule électrique de 60 watts allumée pendant 14 heures.

Les robinets qui fuient et les toilettes qui coulent consomment en moyenne 14% de l’eau utilisée à l’intérieur de la maison. Cela peut représenter une perte variant entre 140 et 680 litres d’eau par personne et par jour, selon la vitesse d’écoulement.

Grâce à nos systèmes de centralisation des consommations d’eau, il est possible de réduire le gaspillage.